USA - votre voyage

Durée effective de vol:

– Genève-New York (direct): env. 08h40
– New York – Genève (direct): env. 07h50
– Zurich – Los Angeles (direct): env. 12h35
– Los Angeles – Zurich (direct): env. 11h20

Décalage horaire:

Le décalage horaire est de 6 heures entre la Suisse et la côte Est des Etats-Unis, de 9 heures avec la côte Ouest. L’Alaska a 10 heures de décalage avec la Suisse et Hawaï 11 heures.

Ainsi, lorsqu’il est midi en Suisse, il est 6 heures du matin à New York et 3 heures du matin à Los Angeles.

Mais attention, il y a dans certaines régions un horaire d’hiver et un horaire d’été dont les périodes d’application ne coïncident pas toujours avec celles en vigueur de notre côté de l’Atlantique. Normalement, le passage à l’heure d’été doit avoir lieu le second dimanche de mars et le retour à l’heure d’hiver le premier dimanche de novembre.

Les Etats-Unis continentaux sont répartis sur quatre fuseaux horaires: Eastern, Central, Mountain et Pacific Time. Il y a 3 heures de différence entre la côte Atlantique et la côte Pacifique.
Détail important en cas de rendez-vous: ces fuseaux ne suivent pas exactement les frontières des états ni les méridiens. Il peut donc y avoir un décalage horaire à l’intérieur d’un même état comme l’Idaho, ou entre deux états voisins comme l’Arizona et l’Utah.

Les Américains se servent encore du latin pour donner l’heure. Les heures du matin sont suivies de A.M. (Ante Meridiem); ceux de l’après-midi le sont de P.M. (Post Meridiem): 12am = midi, 1am = 1 heure (du matin) et 12pm = minuit, 1pm = 13 heures etc.

Formalités d’entrée aux USA:

Pour les citoyens suisses, les conditions d’entrée aux Etats-Unis sont les suivantes:
Passeport BIOMETRIQUE 06 et 10, valable jusqu’au retour en Suisse.
Si vous n’êtes pas en possession de l’un de ces 2 passeports, un visa requis (infos sur demande)
Pour les autres nationalités, veuillez nous consulter.

IMPORTANT: environ 1 mois avant votre départ, formulaire ESTA à remplir sur le site:  https://esta.cbp.dhs.gov/esta/
Cette autorisation d’entrée aux USA est à imprimer et à prendre avec vous. Vous devez la payer directement en ligne (prix US$ 14 par pers., soit env. CHF 14.-).
L’autorisation ESTA est normalement délivrée pour une période de 2 ans ou pour une période inférieure en fonction de la date d’expiration du passeport. Les dates de validité seront précisées sur l’autorisation ESTA.

Votre accueil aux Etats-Unis:

A votre arrivée, si vous avez réservé l’un de nos circuits francophones en groupe, vous serez accueillis par notre représentant local, qui vous donnera de nombreuses informations utiles relatives à votre séjour. Nos représentants répondront à toutes vos questions et vous assisteront sur place. En cas d’imprévus, vous pourrez les joindre en tout temps par téléphone portable et compter sur leur entier soutien. Nos représentants locaux parlent anglais.

Documents de voyage:

Vous recevrez avant votre départ une documentation complète, incluant un petit guide USA, ainsi qu’un programme de votre voyage et vos reçus de billets électroniques si nous avons réservé vos billets d’avion.

Electricité/Voltage:

La puissance électrique est la même dans tous les états des USA. Elle est basée à 110 Volts et 60 cycles. Le 220 Volt est utilisée dans les maisons pour les machines ménagères comme les fours, chauffaux d’ eau et sèche-linges. Ce n’ est pas le cas pour les appareils simples et usuels.

Les prises électriques ont 2 tiges plates. Certaines prises plus recentes ont une troisième tige ronde, plus petite. Presque tous les bâtiments commerciaux ou résidentiels sont équipés des 2 types de prises.

Nous vous conseillons d’emporter avec vous ou d’acheter sur place un adaptateur ou un transformeur.

Si vous emmenez votre propre appareil aux USA, vous aurez besoin d’ un adaptateur pour pouvoir vous brancher dans les prises électriques. Il se peut que vous ayez besoin d’ un transformeur pour changer la puissance de 110 à 220 volts.

La plupart des machines et appareils ménagers fonctionnent sur un circuit électrique de 50 à 60 cycles. La fréquence de l’électricité peut affecter les rêveils ou radio ou autres gadgets électriques. Vous devriez vérifier la compatibilité de vos appareils avec l’électricité de 60 cycles avant de les emmener aux USA.

Dans de nombreux magasins bon marché, vous pouvez trouver des sèche-cheveux ou autres pour moins de $10. Il se peut que ce soit moins cher d’acheter un appareil sur place aux USA, pas cher, qui marchera sans vous donner de tracas.

Monnaie:

La monnaie est le dollar américain (US$). 1 US$ = environ 0.960 CHF (avril 16).

Les américains préfèrent nettement la carte de crédit au liquide pour leurs dépenses. Certains petits commerces n’acceptent pas les billets supérieurs à US$ 20.-. Les distributeurs automatiques de billets sont accessibles 24h/24 dans la plupart des banques, ainsi que dans tous les centres commerciaux, aéroports, hôtels, etc. il est vivement recommandé d’avoir sur soi une carte de crédit, de préférence Visa, American Express, ou MasterCard, acceptées presque partout. Elle vou ssera demandée  pour louer une voiture, ou à titre de caution pour couvrir les extras dans votre hôtel. En cas de perte ou de vol, faites immédiatement opposition.

Pourboires:

Les pourboires sont pour ainsi dire obligatoires aux USA. Voici quelques indications utiles:

– barman, 10 à 15%
– chauffeur de taxi, 10 à 15%
– femmes de chambre, US$ 2 à US$ 4 par jour
– porteurs dans les aéroports et hôtels, US$ 2 par bagage et minimum US$ 5 pour un chariot
– serveurs dans les restautants: 15 à 20% (sauf si le service est inclus)
– voituriers, env. US$ 2 sur remise des clés

Santé et vaccination:

Paludisme (malaria)
Il n’y a pas de paludisme. Il n’y a aucune précaution particulière à prendre.

Vaccination:

Les vaccins suivants sont recommandés pour tous: diphtérie, tétanos, poliomyélite et rougeole.
Dans des conditions particulières, les vaccins suivants sont recommandés: Hépatite B.

Pour la prescription de médicaments et les vaccinations, consultez un médecin traitant ou un centre de vaccination.

Autres maladies: il existe un risque d’infection par le virus VIH/SIDA dans le monde entier, lors de rapports sexuels non protégés.

Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de votre médecin ou sur www.safetravel.ch

Cuisine:

Aux Etats-Unis, on s’aperçoit des différences culinaires et même des antagonismes entre les régions. Cuisine cosmopolite(asiatique, mexicaine, française…) et branchée (bio et végétarienne) en Californie, steaks de bison et de wapiti dans le Wyoming et le Montana…

Par ailleurs, de nombreux Américains n’arrêtent pas de grignoter toute la journée: bretzels, burgers, sodas… Ce qui poduit nombre d’obèses. En réaction à cette situation, se développe depuis quelques années la mode du eating healthy («mangeons sain») et des aliments bio (organic), que l’on retrouve à toutes les sauces, c’est le cas de le dire: ketchup bio, beurre de cacahuètes bio, mayo bio…

Le breakfast
Le breakfast in America est l’un des meilleurs rapports qualité-quantité-prix que l’on connaisse. Pour les Américains, c’est souvent un vrai repas, particulièrement le week-end (qui inclut du salé) et qu’ils prennent régulièrement dehors.

Le brunch
Une tradition du week-end, incontournable chez les Américains. Le dimanche, et parfois aussi le samedi, de 10-11h à 15-16h, en général, de nombreux restos et même des bars servent le brunch, à accompagner d’une boisson chaude, parfois d’une coupe de champagne ou d’un cocktail.

Le lunch et le dinner
Dans la plupart des restos, le lunch est généralement servi de 11h à 14h30. Puis les portes se ferment pour rouvrir vers 17h. En dehors des grandes villes, on dîne tôt, à partir de 17h30-18h. Passé 21h ou 21h30 en semaine, vous aurez le plus grand mal à mettre les pieds sous une table. Seules les chaînes de restauration font bien sûr exception.

La plupart des bars proposent des happy hours (généralement de 16h à 19h, en semaine). La nourriture est souvent proposée à prix réduits si l’on a consommé une boisson. L’idée, c’est de boire et de grignoter avant le dîner.

La cuisine américaine typique

– Le hamburger (ou burger): une institution aux États-Unis, et pour cause, c’est le plat national! Évidemment, la qualiét de la viande est primordiale.Les chaînes de fast-food les plus populaires proposent des viandes vraiment bas de gamme. Ce n’est bien sûr pas là qu’il faut aller, mais dans les vrais restos ou dans certaines minichaînes de qualité (du style « gourmet fast-food »), qui servent d’excellentes viandes fraîches, prises entre deux tranches de bon pain (bun).
Attention, il faut souvent commander à part les frites (French fries) et le coleslaw (salade de chou cru dans une sauce sucrée, en général mélangée avec des carottes râpées).
– La viande de bœuf: de tout premier ordre, mais chère. Parmi nos préférés figurent le filet mignon (rien à voir avec un filet mignon de porc, c’est un pavé dans le filet), le sirloin steak (faux-filet), le ribeye (entrecôte) et le T-bone, la double entrecôte avec l’os en T. Le très tendre prime rib (côte de bœuf) a aussi ses adeptes.
– Les salades: les américains sont les champions des salades composées. Toujours fraîches, appétissantes et copieuses. La star est la Caesar salad, à base de romaine, parmesan râpé, croûtons et d’une sauce crémeuse à l’ail. La Cobb salad est un autre classique : salade verte, tomate, bacon grillé, poulet, avocat, œuf dur et roquefort.
– Les sandwichs: celui que nous connaissons en Europe s’appelle cold sandwich. À ne pas confondre avec les hot sandwiches, de véritables repas chauds servis avec frites. On trouve aussi des wraps, sandwichs roulés dans une tortilla au maïs (ou autre céréale).

Boissons

Les boissons non alcoolisées (soft drinks)

– L’eau glacée: dans les restaurants, la coutume est de servir d’emblée un verre d’eau glacée à tout consommateur.
– Café: le café américain de base (regular ou American coffee) est plus proche du café très allongé que du ristretto italien. La grande mode depuis quelques années (surtout dans les grandes villes et les endroits branchés), ce sont les cafés d’inspiration italienne: le caffè latte (double espresso avec lait chaud), le macchiato (un espresso avec juste une mousse de lait et un petit topping de poudre de cacao) et le cappuccino (le plus allongé de lait).
Dans de nombreux restos, diners et cafét, on peut demander le café de base autant de fois qu’on le désire (free refill).
– Thé: les amateurs ne seront pas toujours à la fête. Dans les diners et autres cafét populaires, c’est encore souvent le sachet de Lipton Yellow (black tea) qui règne en maître. Avec parfois l’option thé vert (green tea) ou herbal tea (attention, c’est plutôt de l’infusion).
– Cocas et sodas: les américains consomment des sodas sucrés à longueur de journée.
Autre habitude: les energy drinks, boissons à base de caféine, parfois de guarana. Dans le même registre, on trouve partout des Vitamin Waters et autres variantes, de l’eau de source colorée et enrichie en vitamines, minéraux…
– Milk-shakes: boissons frappées à base de lait mixé avec de grandes louchées de glaces à la vanille, à la banane, à la fraise…
– Smoothies: ce sont des cocktails de fruits mixés et mélangés à du yaourt, du lait, du soja ou de la glace, voire à des céréales. Existe aussi avec des légumes.

Les alcools

Le rapport des Américains à l’alcool n’est pas aussi simple qu’en Suisse. L’héritage de la Prohibition et les lobbies religieux n’y sont pas pour rien.

– Âge minimum: le drinking age est de 21 ans, sans dérogation possible. N’oubliez pas vos papiers (ID) car de nombreux bistrots, bars et boîtes de nuit les exigent à l’entrée. On vous les demandera souvent, même si vous avez 35 ans…
– Vente et consommation surveillées: dans la plupart des États, il est strictement interdit de boire de l’alcool dans la rue. Vous serez surpris par le nombre de gens cachant leur canette de bière dans un sachet en papier. Les bières s’achètent dans les supermarchés et épiceries mais le vin et les autres boissons alcoolisées ne se trouvent que dans les liquor stores.
– Les bières: vous aurez l’embarras du choix, mais on ne saurait trop vous recommander de privilégier les microbrasseries (microbreweries) qui ont fleuri partout ces 10 dernières années. On y brasse de bonnes petites bières locales, introuvables ailleurs.
Les ale sont des bières de haute fermentation, à plus haute teneur en alcool. Les lagers, blondes ou ambrées, sont des bières de fermentation basse, les moins alcoolisées et les plus courantes.
– Les vins: inutile de vous présenter les vins californiens, que vous retrouverez facilement un peu partout et qui enchanteront les amateurs. Les progrès des vignerons sont considérables depuis quelques années.
 Les cocktails: on assiste depuis quelques années à un retour en force des cocktails traditionnels voire historiques, préparés dans les règles de l’art. Les martinis n’ont rien à voir avec l’apéritif italien du même nom, ce sont des cocktails élégants et raffinés, à base d’alcool blanc (gin, vodka) sublimé par des ingrédients de qualité. Ils sont servis dans des verres très évasés, exhalant les arômes.
– Le bourbon: impossible de passer sous silence ce whisky américain (whiskey).

 Happy hours: beaucoup de bars attirent les foules après le travail, généralement entre 16h et 19h, en leur proposant moitié prix sur certains alcools, notamment les bières.

Shopping:

Les outlet stores ou factory outlets (points de vente des fabriques) vendent de la marchandise de bonne qualité, de marques bien connues à des prix fortement réduits. Ils offrent habituellement des marchandises avec de légers défauts de fabrication ou des restants de la saison ou de l’année précédente. Ils n’ont pas des soldes de fin de saison comme les grands magasins, étant donné que leur marchandise se vent toujours avec des réductions de 20% à 40% par rapport aux prix de vente dans les grands magasins. Si vous profitez des soldes de fin de saison dans les grands magasins, vous ferez souvent de meilleures affaires. Pendant la saison normale, les outlet stores vous procurent les meilleures affaires. Des centres commerciaux avec des centaines d’outlet stores des marques telles que Levi’s, Ralph Lauren, Timberland, et Pioneer peuvent être trouvées dans la plupart des états et sont souvent le pays des merveilles du chasseur des bonnes affaires.

Fêtes et jours fériés:

01.01: Nouvel An
3e lundi de janvier: Martin Luther King Day
3e lundi de février: President’s Day
Dernier lundi de mai: Memorial’s Day
04.07: Independance Day
1er lundi de septembre: Labor Day (fête du Travail)
2e lundi d’octobre: Columbus Day
31.10: Halloween
11.11: Veteran’s Day
4e jeudi de novembre: Thanksgiving
25.12: Noël (Christmas Day)