Chine - le pays

Population
1,3 milliard ( juillet 2009) env. 92% de chinois Han et 55 minorités officiellement reconnues   (parmi lesquelles: les Tibétains et les Ouïgours).

Régime
République  populaire socialiste.

Langue
Chinois (mandarin), parfois l’anglais dans les hôtels et centres touristiques.

Religions
Bouddhisme, confucianisme, taoïsme, lamaïsme, islam et christianisme.

Capitale
Pékin (Beijing)

Géographie
De par sa surface immense et ses grands écarts de latitudes, la Chine offre un panel de paysages différents.
D’abord beaucoup de montagnes, et notamment le “toit du Monde” sur le Tibet, formé de chaînes montagneuses culminant en moyenne à plus de 5000m d’altitude. Puis des plateaux à l’altitude plus modérée dans les régions de la Mongolie intérieure, du Sichuan, du Yunnan et enfin, des régions de plaines allant jusqu’à la mer , traversées de vallées et moyennes montagnes de la plaine du Fleuve Yangtsé et sur toute la côte sud.

Plages
L’île de Hainan est très propice au séjours balnéaires, avec sa station touristique au Sud de Sanya, bordée de plage de sable blancs et de palmiers.

La Cuisine
La cuisine chinoise est très variée ! Au sud, vous trouverez des plats très relevés, généralement accompagnés de riz, tandis qu’au nord, où l’on cultive les céréales, on préfère les plats à base de nouilles ou de pâtes.
On compte quatre grandes traditions culinaires (Pékin, Canton, Shanghai et le Sichuan).
Vous ne manquerez pas de goûter au fameux canard laqué de Pékin!
ATTENTION, l’eau n’est pas potable en Chine. Les Chinois boivent rarement de l’eau plate, mais beaucoup apprécient une tasse d’eau chaude.
Les repas sont accompagnés de thé, la boisson chinoise par excellence !
Les Chinois boivent principalement du thé vert, plus léger que le thé noir et réputé plus sain. Le thé noir (fermenté) appelé localement thé rouge (hong cha), est plus prononcé et plus chargé en théine. Il existe de nombreux thés parfumés (chrysanthème, osmanthus et le thé au jasmin), et certains plus rares comme le thé blanc (très jeunes feuilles de thé vert recouvertes de duvet encore à l’état de bourgeon) ou le thé jaune dont les maîtres gardent jalousement la recette.
Les coutumes de tables chinoises divergent également des nôtres: en Chine, il est courant de faire du bruit en mangeant et en buvant, de parler la bouche pleine ou même de roter.
L’hôte est presque obligé de servir plus que ce que ses invités peuvent manger. Si l’invité mange tout, cela signifie que l’hôte ne lui a pas servi assez de nourriture, ce qui engendre une véritable humiliation pour ce dernier.